Isolation

Pourquoi choisir la Ouate de cellulose pulsée ?

C’est un isolant économique respectueux de l’environnement qui participe activement à la lutte contre le réchauffement climatique de la planète. Il est composé de produits naturels (papier recyclé/composés boriques). Il est fabriqué à sec sans rejet toxique dans l’atmosphère et avec peu d’énergie. C’est un isolant thermique et acoustique. C’est un retardateur de feu et il éloigne les vermines et insectes xylophages comme les termites.

La Cellulose est l’un des isolants soufflés qui le meilleur coefficient de déphasage.
Par exemple, la chaleur ou le froid mettent 2 à 3 heures pour traverser les isolants classiques alors qu’avec la ouate, ils mettront 10 à 12 heures, favorisant ainsi le confort des habitations.

C’est un répulsif contre les vermines et les rongeurs. En 30 ans, il n’a jamais été constaté d’attaque de vermines, ni de xylophages dans la ouate de cellulose grâce à la présence de sel de bore dans sa composition.

C’est un fongicide. En cas d’humidité importante, fuite d’eau par exemple, la ouate de cellulose empêchera le développement de champignons.

C’est un retardateur de feu. La ouate est classée M1 par le Cstb. Elle contient des composés boriques qui ont la faculté de développer des molécules d’eau lorsqu’ils sont en contact avec une flamme. Les composés boriques cristallisent, carbonisent et étouffent instantanément la flamme.

C’est un excellent isolant phonique. Son indice de transmission du son peut aller de 34 à 65 ITR (db)

Pour le flocage des murs et des cloisons, la ouate se pose sans rajout de colle. Les flocons de cellulose sont fixés par projection flocage ou insufflation humide. Ce procédé élimine tout risque d’affaissement.

La ouate de cellulose est économe à produire : 35Kwh/m3, contre 150Kwh/m3 à 250Kwh/m3 pour les laines minérales. De plus sa production est réalisée avec une électricité provenant de centrales hydroélectriques, donc sans danger pour la couche d’ozone, sans dégagement de gaz carbonique favorisant le réchauffement climatique.

Pas de tassement. Il est démontré en laboratoire qu’en cas de chocs verticaux d’un caisson contenant de la cellulose insufflée en vrac, aucun tassement n’est constaté, bien au contraire la cellulose a tendance à se gonfler. Dans les mêmes conditions, les laines minérales se tassent de 10 cm.

Isolation

Toiture Service
9 rue Jules Chambrelent
33740 Arès
Contact
Plan d'accès
Actualité Toiture Service